Lexique

Équitation : communication entre l’humain et le cheval.

Équitation naturelle : imposture. Le cheval n’est pas plus naturellement fait pour être monté que l’humain pour être cavalier… mais on peut optimiser les capacités d’adaptation. 

Cheval : miroir ( avec sa propre histoire) du cavalier.

Dressage : manière de rendre le cheval facile et agréable à monter.

Cours d’équitation : manière de rendre le cavalier facile et agréable à porter pour le cheval.

Équilibre : préambule à une équitation harmonieuse où cheval et cavalier superposent leurs centres de gravité, et disposent de celui constitué par leur ensemble.

Légèreté : acceptation de l’éphémère, la grâce se perd dès que l’on veut figer une attitude.

Mouvement : fruit de déséquilibre ou de propulsion maîtrisée, le mouvement optimum est dans la juste composition des deux. Passionnante et infinie recherche.

Obstacle : un saut c’est une foulée de galop… avec un temps de suspension à hauteur variable.

Rigueur : ce n’est pas de la dureté mais une exigence, déjà du cavalier par rapport à lui-même, qui permet de construire une relation de respect et confiance avec le cheval.

Solution : c’est ce qu’il faut proposer au cheval pour orienter son énergie selon nos souhaits. Chaque acte du cheval lui est une solution, jamais une volonté de nuire à son cavalier.

Énergie : les chevaux en ont, heureusement, l’art équestre est l’orientation de cette énergie, jamais sa destruction.

Compétition: « Un gagnant c’est quelqu’un qui a fait plein de perdant »Albert JACQUARD et je suis si d’accord, qu’à Ôcheval, c’est au quotidien que l’on travaille la performance des synergies équestres et humaines sans nécessité de se mettre la pression, histoire de voir si on y résiste. Donc nous n’y allons… pas!

Coopération: choix de vie.

Vie : mouvement… en avant.